Le gaz peut-il être une option de transition vers la neutralité climatique ?

L’industrie pétrolière et gazière est le plus grand et le plus important secteur économique, tant pour les principaux producteurs que sont les États-Unis, la Russie, l’Arabie saoudite et la Chine, que pour l’économie mondiale. Malheureusement, certains événements sur la scène internationale mettent le secteur en danger.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a crée une incertitude pour l’industrie gazière en Europe et en Asie. Elle a déjà entraîné des hausses de prix et des inquiétudes sur les marchés du gaz naturel. Alors que l’Europe interdit les importations de pétrole russe, l’embargo sur le gaz dans l’UE fait toujours l’objet de vives discussions, comme l’a rapporté la BBC .

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les centrales à gaz existantes devront de plus en plus être modifiées avec des CCUS (Carbon, Capture, Utilisation and Storage) ou alimentées par des combustibles à faible teneur en carbone, comme l’hydrogène, pour atteindre les objectifs de zéro émission nette d’ici 2050. Pour transformer le secteur de l’énergie, les investisseurs et les entreprises qui souhaitent entrer sur le marché doivent chercher des solutions pour décarboniser le monde en utilisant les bons outils et les bonnes stratégies.

Le rôle du gaz dans une économie verte

Le gaz naturel et le pétrole jouent un rôle important dans la transition énergétique et les autres sources d’énergie renouvelables. Avec l’abandon progressive du charbon, le gaz naturel et le GNL (gaz naturel liquéfié) deviennent plus importants pour atteindre la neutralité climatique. Les décideurs politiques et les investisseurs font donc pression sur l’industrie pétrolière et gazière pour qu’elle s’adapte aux changements et poursuive des objectifs de décarbonisation. La crise de l’approvisionnement et la hausse des prix ont également contribué à rendre difficile la transition vers des solutions plus durables.

L’utilisation du gaz et du pétrole dans les transports a créé et continuera de créer une demande pour les produits pétrochimiques. Selon l’AIE , la pétrochimie représente désormais 14 % de la demande mondiale de pétrole et 8 % de la demande mondiale de gaz.

Selon le cabinet de conseil McKinsey, la demande mondiale de combustibles fossiles atteindra son pic entre 2023 et 2025 ; le pétrole devrait atteindre son pic dans 5 ans, tandis que le gaz continuera d’augmenter pendant encore au moins 10 à 15 ans.

Biocarburant, centrale électrique à biocarburant en graphique isométrique.

Pour atteindre les objectifs plus ambitieux de réduction de 30 à 50% des émissions ou plus, les opérateurs doivent investir dans l’évolution de la consommation d’énergie, généralement vers l’électrification des opérations liée à la production d’énergie renouvelable ou, dans certains cas, l’utilisation de biocarburants/biomasse.

Conseil de l’Atlantique, Leading Oil and Gas into a Net-Zero World

Technologies à faible émission de carbone pour le chauffage

Malgré les obstacles, l’adoption de nouvelles technologies à faible émission de carbone est essentielle pour réduire les émissions de CO2 ou atteindre un bilan carbone net nul. Il existe des alternatives pour le chauffage, et les industries pétrolières et gazières devraient se concentrer sur ces technologies.

Nouvelles technologies utilisées pour chauffer les bâtiments et les maisons :

  • Chauffage par biomasse
  • Chaudières à gaz efficaces
  • Chauffe-eau solaire
  • Éoliennes
  • Pompes à chaleur à air
  • Chauffage photovoltaïque
  • Cogénération (CHP) – Production combinée de chaleur-électricité

Multimètres à pince

Les solutions alternatives sont essentielles pour créer un environnement plus durable. Grâce au rendement élevé des chaudières au gaz à condensation efficaces, les émissions de CO2 sont réduites au minimum, ce qui en fait une alternative plus écologique aux anciens systèmes de chauffage au gaz.

Les multimètres à pince servent notamment à mesurer les installations de chaudières CVC. Avec leFluke Connect, vous pouvez connecter votre appareil et capturer les mesures sans fil. Il est parfait pour les techniciens CVC. Disponible sur notre site Distrelec.

Presse-étoupes

Dans les conditions extrêmes de l’industrie pétrolière et gazière, les câbles et les fils assurent la stabilité des performances du réseau et du transfert d’énergie. Les presse-étoupes sont essentiels pour protéger les câbles des conditions environnementales difficiles. En savoir plus sur la gestion des câbles.

Disponible chez Distrelec : Presse-étoupes Atex dans différentes tailles, couleurs et formes.

La numérisation de l’industrie pétrolière et gazière

L’exploration, la production, le transport, le stockage, le raffinage et la distribution sont tous des sujets relatifs au secteur du pétrole et du gaz. Par conséquent, des technologies telles que l’hydrogène propre, l’énergie solaire et le développement de technologies d’utilisation et de stockage sont importantes pour la transition énergétique. Mais il est également possible de passer à des sources d’énergie plus respectueuses de l’environnement si l’on dispose des machines, des instruments et des outils appropriés.

Cependant, outre les investissements dans les réserves et les sources d’énergie renouvelables, il est également possible d’améliorer les installations en les numérisant. La numérisation de l’industrie pétrolière et gazière signifie que les équipements tels que les instruments de traitement, les analyseurs de gaz et les moteurs peuvent envoyer et recevoir des données, ce qui augmente la transparence de l’installation et fournit aux opérateurs des informations essentielles pour prendre des décisions éclairées.

La transformation de l’industrie du gaz et du pétrole est possible avec les solutions, les instruments et les outils appropriés, tels que les applications basées sur le cloud, la cybersécurité et l’optimisation des opérations.

L’optimisation des opérations en temps réel

Le suivi des processus de fabrication en temps réel est possible grâce à l’optimisation intégrée de la production du champ pétrolier, du puits à l’usine. L’optimisation du réseau de gaz sur plusieurs sites permet des solutions intégrées de gestion, d’analyse et de visualisation. Et l’optimisation des opérations de GNL permet de réduire les émissions et la consommation d’énergie.

Automates programmables industriels

Un dispositif très utile est sans aucun doute l’automate programmable industriel (API), qui permet une surveillance et un contrôle simples, même via des messages textes. Un API est un système de contrôle du pétrole et du gaz composé d’entrées et de sorties analogiques et numériques ainsi que d’un module d’alimentation et de traitement. Les systèmes de contrôle des processus, les alimentations électriques et les automates sont tous automatisés. En savoir plus sur les API et leur rôle dans l’Internet des objets industriel..

La surveillance de la qualité de l’électricité (compteurs électriques, compteurs d’énergie et compteurs de puissance avec logiciel de surveillance) fournit les données dont vous avez besoin pour prendre des décisions éclairées et proactives qui minimisent les coûts d’exploitation et améliorent les performances de votre installation. Un contrôle et une vérification continus et fiables de la qualité de l’électricité jouent un rôle important dans la réduction de la consommation d’énergie et des coûts d’exploitation.

Compteurs d’électricité

Un compteur d’électricité, ou compteur d’énergie, est un dispositif qui mesure la quantité totale d’énergie utilisée par une machine électrique, une zone spécifique ou une structure. Les fournisseurs d’électricité utilisent des compteurs électriques pour mesurer la quantité exacte d’énergie fournie aux clients, ce qui permet d’accélérer le processus de facturation. Les avantages de l’utilisation de compteurs électriques de qualité comprennent la réduction des frais, la surveillance approfondie de la qualité de l’énergie et l’augmentation de l’efficacité énergétique.

Compteurs d’électricité, PowerLogic, Schneider Electric

Compteurs d’électricité, SENTRON, Siemens

Logiciels et plates-formes

Les logiciels d’ingénierie et les plateformes de simulation surveillent et visualisent l’état de plusieurs systèmes d’entraînement, affichent les tendances et les messages d’erreur et génèrent des rapports. Dans les entreprises pétrolières et gazières, les logiciels aident à l’exploration et à la gestion des données de puits jusqu’à la gestion des machines et des terminaux.

EcoStruxure Power est un logiciel qui numérise et simplifie les systèmes de distribution électrique. Grâce à des solutions de distribution d’énergie connectées et cyber-résilientes, le personnel d’exploitation des installations reçoit des données exploitables pour améliorer ses décisions qui contribuent à protéger les personnes, à sécuriser les actifs et à maximiser la continuité et la performance des activités.

Regardez la vidéo et découvrez comment la plate-forme EcoStruxure, l’architecture système IoT de Schneider Electric, connecte presque tout dans l’entreprise.

Équipements de test utilisé dans l’industrie pétrolière et gazière

Les tests de gaz et de pétrole sont effectués à différentes fins. Les instruments de mesure tels que les détecteurs de gaz ou les analyseurs de gaz sont essentiels pour déterminer la présence de gaz et identifier les éventuelles fuites. Distrelec propose une large gamme de détecteurs.

Analyseurs de gaz et détecteurs de fuites

Les détecteurs de gaz sont excellents pour localiser la source d’une fuite, certaines versions étant capables de détecter des fuites dans des canalisations invisibles ou gainées. Les caractéristiques requises, telles que les types d’alarme, les capteurs et les critères d’étalonnage, déterminent le niveau du détecteur de fuites de gaz.

L’affichage des tendances indique les fuites les plus importantes et aide à la recherche de fuites. Les détecteurs de fuites détectent rapidement et précisément les fuites. Tous les fluides frigorigènes courants sont détectés. Le système est contrôlé en permanence et signale les éventuels défauts ou problèmes. Certains détecteurs de gaz peuvent rapidement identifier et localiser les fuites de gaz.

Détecteur de fuite de réfrigérant Testo, Testo

Détecteur de gaz combustible, Extech Instruments

Caméras thermiques

Les caméras thermiques fixes permettent d’identifier les points chauds dangereux dans le charbon et la biomasse et permettent à l’utilisateur de les surveiller en permanence. La détection précoce d’incendie IIoT dans les caméras IR permet de prévenir les incendies à un stade précoce. Les caméras de détection des gaz sont des caméras thermiques très spécialisées capables de visualiser certaines émissions de gaz.

Imageur thermique, Hikimicro

Imageur thermique, Flir

Imageur thermique, Fluke

FAQ 

Le gaz est-il neutre en carbone ?
La neutralité carbone signifie que les émissions de CO2 émises sont compensées par des initiatives certifiées. Cela signifie donc qu’un carburant neutre en carbone n’a pas d’émissions nettes de gaz à effet de serre ni d’empreinte carbone.

Pourquoi le gaz naturel est-il considéré comme une énergie de transition ?
Le gaz naturel constitue un carburant de transition, car il est plus rentable que les nouvelles technologies renouvelables et son impact sur l’environnement est moindre que celui des autres combustibles fossiles.

L’objectif de neutralité carbone d’ici 2050 est-il suffisant ?
Les technologies contribuent à accélérer la transition, mais certains pays sont encore à la traîne. Selon le Forum économique mondial, le monde peut atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050, mais seulement au prix de changements significatifs. Si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels, nous devons veiller à ce qu’il n’y ait pas plus de CO2 dans l’atmosphère que ce qui est éliminé. Si nous y parvenons, les experts estiment que les grandes vagues de chaleur, les sécheresses et les inondations seront moins probables d’ici la fin du siècle. 

Le gaz naturel est-il mauvais pour le changement climatique ?
Le gaz naturel est certes un combustible fossile, mais ses émissions de gaz à effet de serre sont beaucoup plus faibles que celles du charbon ou du pétrole. Selon l’association scientifique américaine “Union of Concerned Scientists”, le gaz naturel produit 50 à 60% de CO2 en moins lorsqu’il est brûlé dans une centrale électrique au gaz naturel moderne et efficace que les émissions d’une nouvelle centrale électrique au charbon typique.

Les prix du pétrole et du gaz vont-ils baisser ?
La situation mondiale actuelle – d’abord la pandémie, puis l’absence d’approvisionnement supplémentaire en provenance de Russie – a contribué à l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité. Les stations-service répercutent ces prix plus élevés sur les clients et sont souvent peu incitées par la concurrence à baisser les prix trop rapidement, même lorsque le prix du pétrole baisse. Toutefois, selon certaines prévisions, le prix élevé du carburant pourrait baisser avec la croissance des véhicules électriques.

Quelle est la quantité de gaz et de pétrole exportée par la Russie ?
Selon le Forum économique mondial d’avril dernier, la Russie exporte 2,85 millions de barils de produits pétroliers par jour, dont 1,1 million de barils de gazole, 650.000 barils de fioul et un demi-million de barils de naphte, ainsi que 280.000 barils de gazole sous vide par jour.

Le chauffage au gaz sera-t-il interdit ?
Les gouvernements du monde entier introduisent de nouvelles lois, telles que l’utilisation d’alternatives de chauffage à faible teneur en carbone. Ces changements devraient commencer à être mis en œuvre en 2025. 

Combien de temps encore les combustibles fossiles vont-ils durer ?
Selon différentes estimations (American Petroleum Institute en 1999 et Cambridge Energy Research Associates en 2006), nous ne devrions pas manquer de carburant de notre vivant. Mais si nous n’agissons pas, nos petits-enfants pourraient être confrontés à ce problème.

Quand le monde cessera-t-il d’utiliser du gaz ?
Certains pays prévoient d’interdire les chaudières à gaz d’ici 2025. Il est toutefois difficile de dire quand exactement (et si) nous cesserons de consommer du gaz naturel. Nous y parviendrons peut-être au cours de ce siècle, mais peut-être pas avant le prochain. C’est pourquoi les investissements dans les technologies à faible émission de carbone sont d’autant plus importants.

Que sont les produits pétrochimiques ?
Les produits pétrochimiques sont un groupe de composés chimiques issus de combustibles fossiles tels que le gaz naturel et le pétrole. Ils sont utilisés pour fabriquer des milliers de produits dans notre vie quotidienne, comme les vêtements, les plastiques, les médicaments, les cosmétiques, les meubles et l’électronique, mais aussi pour fabriquer des éoliennes, des panneaux solaires et des pièces de véhicules électriques.

Total
0
Shares
Publication précédente

Le marché de l’émploi de l’internet des objets en pleine expansion

Publication suivante

Mettez-vous à l’épreuve dans le premier quiz “Great Minds” de Würth Elektronik

Publications similaire