Les 5 modes de transport les plus futuristes

Les modes de transport futuristes n’existent pas seulement dans les films de science-fiction; ils existent déjà dans notre monde et vont bientôt changer la façon dont les gens se déplacent, travaillent et vivent.

Depuis 1886, date à laquelle Karl Benz a créé la première automobile à moteur à explosion, l’industrie automobile a radicalement changé. Nous sommes passés de véhicules fonctionnant au gaz et à l’essence aux voitures hybrides et électriques. Le secteur des transports se transforme grâce à la technologie, changeant la vie des gens et leur façon de se déplacer. Les nouveaux modes de transport rendent les déplacements quotidiens plus rapides, plus sûrs et plus confortables. Toutefois, l’avenir des transports n’est pas seulement une question de sécurité, mais aussi de modernisation et de lancement d’une nouvelle ère.

Trains Hyperloop, voitures volantes et à quatre jambes, scooters et trottinettes autopilotés et véhicules pouvant se transformer en différentes formes. S’agit-il de la nouvelle génération de transports ? Jusqu’à présent, les véhicules futuristes n’ont été vus que dans la science-fiction, mais le développement récent des technologies émergentes, comme l’IoT, l’IA et le LiDAR, ainsi que le Cloud computing, transforme les véhicules traditionnels en voitures autonomes et fait de la fiction une nouvelle réalité.

Quels sont les moyens de transport que nous utiliserons à l’avenir ?

On se demande souvent à quoi ressembleront les transports en 2050, mais nous voyons déjà apparaître de nouvelles formes innovantes. Les nouveaux types de transport nécessiteront de nouvelles et meilleures sources d’énergie ainsi que des infrastructures physiques et technologiques. Les technologies avancées et l’électrification constitueront l’avenir des transports.

1. Hélicoptère autonome

L’industrie autonome sera un danger pour l’automobile actuelle, entraînant la transformation la plus importante et la plus spectaculaire depuis sa création au XXe siècle. L’avion autonome est l’avenir du transport de masse. Les taxis volants sont certainement le rêve de tous ceux qui se pressent dans les grandes villes et veulent éviter les embouteillages.

Uber et plusieurs entreprises chinoises investissent dans cette technologie de transport en plein essor. Les voitures volantes appelées “Spinners” du film Blade Runner deviendront une réalité dans la vie quotidienne du futur. Le lancement d’Uber Elevate est prévu pour 2023.

En 2017, Aurora Flight Sciences, une entreprise axée sur la recherche aéronautique, a fait la démonstration d’un hélicoptère militaire entièrement autonome qui peut également être contrôlé à distance. Un an plus tard, Airbus a effectué un vol d’essai du Vahana, un démonstrateur de décollage et d’atterrissage vertical électrique (eVTOL) autopiloté, entièrement électrique, monoplace et à aile basculante.

WEn avril de cette année, Airbus a poursuivi sur sa lancée et a annoncé Flightlab dans le cadre d’un projet dont le nom de code est Vertex. Grâce à la technologie autonome, aux capteurs et aux algorithmes basés sur la vision, Flightlab est pleinement conscient de sa situation et est capable d’identifier les obstacles. En outre, il est doté de commandes de vol électriques pour un pilotage automatique amélioré et d’une interface homme-machine avancée pour la surveillance et le contrôle en vol. Ces technologies sont conçues pour réduire la charge de travail des pilotes d’hélicoptères, améliorer la sécurité et faciliter la planification et la gestion des missions.


Les capteurs de caméra avancés permettent d’éviter tout obstacle et de sélectionner indépendamment l’itinéraire le plus approprié pour atteindre la destination. OMRON est une marque leader dans le domaine de l’automatisation industrielle. Elle propose des capteurs qui analysent les images pour effectuer des contrôles de caractère, de positionnement et d’apparence. Le LiDAR embarqué est une autre technique utile dans la nouvelle technologie des véhicules volants. Le LiDAR est une méthode de télédétection et de télémétrie qui consiste à éclairer un objet avec un laser pulsé et à détecter les impulsions réfléchies à l’aide d’un capteur.

2. Hyperloop

Elon Musk, en 2012, a présenté un concept Hyperloop à 700 MPH. Son idée était de créer un mode de transport qui serait peu coûteux, comme le transport routier, mais rapide comme l’avion. En coopération avec Tesla et SpaceX, une nouvelle ère d’innovation en matière de transport à grande vitesse a commencé. L’Hyperloop peut réduire les temps d’attente en offrant des départs toutes les deux minutes, plus régulièrement que les autres réseaux ferroviaires à grande vitesse.

Le 8 novembre 2020, les premiers passagers ont voyagé en toute sécurité à bord d’un hyperloop, entrant ainsi dans l’histoire des transports.

Virgin Hyperloop

Bien que Musk se concentre sur le développement de voitures électriques et de fusées spatiales, il a décidé de permettre à d’autres de continuer à travailler sur Hyperloop. Cela a conduit des entreprises dédiées aux technologies avancées, comme Virgin Hyperloop, à concevoir avec succès un prototype en 2017, dirigé par Richard Branson. Branson espérait mettre en place un système pleinement opérationnel en 3 ans, ce qu’il a réussi. Virgin Hyperloop travaille actuellement avec Hyperloop Transportation Technologies pour donner vie à l’hyperloop d’ici 2030.

3. Bus aérien

À l’instar des taxis volants et des hélicoptères autonomes qui ne peuvent transporter que quelques personnes, un bus volant peut transporter un groupe de quarante personnes. Outre le fait que le nombre de passagers est plus élevé, le voyage en bus aérien de Los Angeles à San Francisco ou de Londres à Paris ne prend qu’une heure, comme pour un vol en avion. La différence, toutefois, est que le bus aérien pourra atterrir et décoller plus près des centres-villes.

En tant que concurrent d’Uber Taxi, les camions de Kelekona transporteraient 4 500 kilos de marchandises pour le coût d’un billet d’Amtrak. Pour commencer, un vol prévu de 30 minutes entre Manhattan et les Hamptons coûtera 85 dollars. Le corps de l’avion pourrait être construit en composite imprimé en 3D et en aluminium.

La société a également confirmé qu’elle disposait de l’énorme puissance de batterie nécessaire pour assurer de tels vols. Cette quantité d’énergie serait suffisante pour alimenter des centaines, voire des milliers de foyers. Kelekona compare la capacité de la batterie à celle des batteries Model S et Model 3 de Tesla. Kelekona prévoit que son bus aérien effectuera son premier vol en 2022 pour le fret et en 2024 pour les passagers humains si l’appareil passe le processus de certification FAA nécessaire.

4. Trottinettes et scooters électriques

Les trottinettes et scooters électriques sont devenus très populaires ces derniers temps car ils sont un moyen de transport rapide et économique. Cependant, de nombreuses entreprises réfléchissent déjà à l’amélioration de ce mode de transport. Layer et Nio ont conçu une trottinette élégante qui utilise l’intelligence artificielle pour amener les gens à leurs destinations préférées. Le véhicule se connecte aux smartphones par l’intermédiaire d’une application et permet aux usagers de demander et de recevoir des commandes vocales concernant la localisation ou la quantité de batterie restante.

L’une des marques de motos les plus populaires, Harley Davidson, a créé un scooter électrique futuriste qui ressemble toujours à une moto mais en version très moderne. De plus, le fabricant leader de motos a décidé de rester sur l’électricité et a créé deux autres véhicules électriques appelés LiveWire. Mais le scooter est beaucoup plus maniable que la moto LiveWire. Il est écologique, facile à conduire et constitue une nouvelle attraction idéale pour les fans de Harley Davidson.

5. Voiture à quatre jambes

Hyundai, un constructeur automobile populaire, a conçu une voiture qui semble tirée directement d’un film de Star Wars. Ce véhicule à quatre jambes diffère sensiblement des véhicules traditionnels. On dirait qu’il a presque des jambes et des genoux. Sa capacité à grimper des pentes abruptes et à rouler sur différents sols, terrains et surfaces rocheuses en fait le parfait mode de transport futuriste. Il a été conçu principalement comme un véhicule pour les forces armées.

Outre les voitures à quatre jambes, l’avenir apportera également des automobiles capables de se transformer en différentes choses. Toyota a déjà créé le véhicule conceptuel e-Palette, qui peut être transformé d’une cabine ordinaire en commerce de détail vendant tout type de produits ou en une camionnette de livraison, améliorant ainsi la fonctionnalité de base de la voiture ainsi que sa polyvalence.

La technologie qui pourrait mettre fin aux embouteillages

Alors qu’il y a un demi-siècle, il n’y avait pratiquement pas de voitures dans les rues (peu de gens pouvaient se les offrir), aujourd’hui, presque tout le monde possède un véhicule. On constate une augmentation du nombre de files d’attente et d’embouteillages, notamment dans les villes ce qui nuit à l’environnement et provoke des accidents. Chaque année, plus d’un million de personnes sont tuées ou blessées à la suite d’un accident de la route. La technologie peut réduire les accidents en lançant des capteurs routiers compatibles avec l’IoT qui communiquent instantanément avec les automobiles intelligentes sur la meilleure façon d’éviter les dangers ou les conditions routières défavorables. Les routes intelligentes connectées à l’internet des objets (IoT) ont le potentiel de réduire drastiquement le nombre de décès sur les routes.

Dans un avenir proche, les camionnettes et les bus auront des sièges ajustés pour les rendre plus convertibles. Grâce à la technologie, les voyageurs pourront bientôt utiliser des itinéraires personnalisés basés sur les données des utilisateurs. Des chargeurs de batterie sans fil seront également installés sous les autoroutes, ce qui contribuera à réduire la pollution atmosphérique et à éliminer pratiquement l’utilisation de combustibles fossiles pour alimenter les automobiles. La Suède a récemment réalisé un projet pilote où deux kilomètres de route ont été transformés en une voie électrifiée qui permet de recharger des véhicules tels que des automobiles et des camions électriques pendant qu’ils sont en mouvement.

La technologie fera la plus grande différence dans la nouvelle ère des modes de transport, sera-t-elle pour le mieux ? Nous ne tarderons pas à le savoir, car ces véhicules futuristes arrivent à grands pas et vont considérablement changer le monde et la façon de se déplacer.

Produits récommandés

TIM310-1030000 – Capteur LiDAR industriel, Sick

Capteur de lumière laser dont les principes de fonctionnement sont la navigation, la détection, la mesure et la technologie multi-échos. Il s’agit d’un capteur de petite taille, rentable et simple d’utilisation pour la surveillance de zones. Il utilise des algorithmes logiciels intégrés et a une faible consommation d’énergie d’environ 2,2 W.

D6T-44L-06 – Capteur thermique, Omron Electronic Components

Détection à haute sensibilité de la présence humaine stationnaire. Le rapport signal sur bruit élevé est obtenu grâce à la technologie MEMS et ASIC exclusive d’OMRON. La sortie numérique offre une immunité au bruit supérieure et une détection de la température de la zone avec une haute précision et un champ de vision à faible diaphonie.

AL1-H – Chargeur sans fil industriel, Alfatronix

Le module de recharge sans fil AL1 est conçu pour être intégré dans les équipements automobiles, ce qui permet d’étendre ce service aux applications de transport privé et public. Ce module se trouve généralement dans les équipements qui permettent aux téléphones mobiles de rester en place sur le véhicule pendant qu’ils sont chargés. L’intégration dans les dossiers de sièges et les consoles de table sont deux utilisations courantes.

6AV2123-2GB03-0AX0 – Panneau IHM Ktp700, Siemens

Les panneaux SIMATIC S7-1200 permettent de commander et de surveiller les machines et les composants des systèmes. Il dispose de touches librement configurables et ses fonctions IHM de base comprennent un système de gestion de messages, la gestion des recettes, une fonctionnalité graphique et la possibilité de changer de langue. Le panneau IHM Siemens se connecte à l’Ethernet/PROFINET standard (fonctionnalité de base).

Total
96
Shares
Publication précédente

Webinaire : Crimping Masterclass Knipex

Publication suivante

Automata : Une introduction à EVA

Publications similaire