Les 10 principales tendances en matière de technologies de la santé 

Avatar photo

La santé est l’une des industries les plus importantes, et son développement permet de guérir de nombreuses maladies, parfois rares. Cela est rendu possible principalement grâce aux progrès technologiques dans le secteur médical, qui ont permis une meilleure compréhension de l’humanité.

La technologie joue un rôle essentiel dans ce domaine, en nous permettant de mieux comprendre le corps humain. Cependant, les progrès sont impossibles si l’on ne prend pas en compte les obstacles à un avenir meilleur et plus sain. Parmi ces obstacles, on peut citer la hausse des coûts des soins de santé, les inégalités croissantes et le changement climatique.

La présence de la technologie dans les applications médicales crée de nouvelles opportunités pour les patients et le personnel médical de vivre dans un environnement plus durable et de combattre même les maladies autrefois incurables. Les technologies telles que l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique, les soins virtuels, l’Internet des objets médicaux et la 5G ne sont que quelques exemples des avancées qui améliorent les structures médicales. Comment? Lisez la suite pour le découvrir.

1. Intelligence artificielle (IA) dans le secteur de la santé

L’intelligence artificielle se développe dans de nombreux secteurs, et notamment celui de la santé. Avec plusieurs applications, telles que l’examen des informations sur les patients et d’autres données, et la capacité de développer de nouveaux médicaments et d’améliorer l’efficacité des procédures de diagnostic, l’IA est l’une des technologies de santé les plus importantes. 

L’apprentissage automatique, qui est un type d’IA, a un impact énorme sur le secteur de la santé. Depuis peu, cette technologie permet par exemple d’analyser les tomodensitogrammes afin de traiter les effets du coronavirus. Mais il existe plusieurs autres utilisations de l’intelligence artificielle qui vont au-delà du traitement de la pandémie. Par exemple, l’IA améliore le diagnostic du cancer. Pendant des décennies, la principale façon de diagnostiquer le cancer a été la biopsie. Mais celle-ci ne fournissait pas une image complète des tissus de l’organe. Aujourd’hui, les acquisitions numériques d’une zone particulière potentiellement affectée par des mutations cellulaires sont un élément clé des techniques d’histopathologie contemporaines. Les pathologistes peuvent observer des portions beaucoup plus grandes du corps humain en une seule fois en utilisant des images de lames entières (aussi appelées imagerie plein champ).

L’intelligence artificielle en médecine promet de fournir des vues composites et panoramiques des données médicales des individus, d’améliorer la prise de décision, d’éviter les erreurs telles que les erreurs de diagnostic et les procédures inutiles, d’aider à ordonner et à interpréter les tests appropriés et de recommander un traitement.

Eric Topol, Deep Medicine: How Artificial Intelligence Can Make Healthcare Human Again

Microsoft, qui a créé une technologie d’IA pour les radiations appelée Project InnerEye, est un autre exemple. Ce projet démontre comment l’IA peut améliorer la capacité des cliniciens à organiser la radiothérapie 13 fois plus rapidement. 

2. Intégration des données et analyse prédictive

Associées à l’IA et à d’autres technologies, l’intégration des données et l’analyse prédictive permettent d’obtenir des informations pertinentes sur l’état des patients. Cela soulève cependant des inquiétudes au sujet de la présence des robots, notamment la question de savoir s’ils peuvent vraiment prendre la place, et le travail, des personnes. De telles visions sont déjà courantes dans les films de science-fiction. C’est le cas du robot «Baymax», du film d’animation Les Nouveaux Héros, qui peut mesurer l’intensité de la douleur d’un patient, informer et agir quand le patient est en danger, et indiquer quel médicament est requis.

Les films ne reflètent cependant pas tout à fait la réalité. L’IA ne pourra pas remplacer les médecins, mais plutôt les aider en leur fournissant des suggestions de diagnostics, de médicaments et de programmes de soins en fonction des dossiers médicaux, des antécédents et des symptômes actuels d’un patient. Le personnel de santé sera en mesure d’utiliser les résultats de cette analyse approfondie des données de santé pour améliorer l’état de santé des patients, réduire les coûts et accroître la satisfaction professionnelle du personnel.

3. La technologie dans le domaine de la santé mentale

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les problèmes de santé mentale sont en augmentation dans le monde entier. Au cours des dix dernières années, on a enregistré une augmentation de 13% des maladies mentales et des troubles liés à la consommation d’alcool et d’autres drogues, principalement en raison de changements démographiques (2017). A l’heure actuelle, 1 personne sur 5 vit avec un handicap en raison de problèmes de santé mentale. Récemment, cet impact est principalement dû à l’utilisation des réseaux sociaux et à la pandémie de COVID-19. 

Au cours de la dernière année, plusieurs nouvelles technologies ont été mises au point pour continuer à répondre aux demandes des patients en matière de santé mentale. Comme beaucoup de choses se font désormais en ligne, un grand nombre de psychologues et psychothérapeutes proposent des consultations via des moyens de communication vidéo. Il existe également des thérapies numériques (DTx), et certaines applications permettent d’accueillir les patients et de proposer un diagnostic initial. Le personnel médical essaie par conséquent de trouver des solutions pour aider autant de personnes que possible. 

L’IA dans le domaine de la santé mentale est non seulement courante dans les applications, mais elle peut également être utilisée pour identifier les maladies présentant des symptômes, y compris divers symptômes mentaux causés par des modifications chimiques dans notre cerveau, tels que la démence. Il existe de nombreux types de démence, mais la maladie d’Alzheimer est l’un des plus répandus. Elle se caractérise par des problèmes de raisonnement, de mémoire et de communication. L’une des meilleures stratégies pour traiter la démence ou, dans certaines circonstances inverser l’origine des symptômes, est son identification précoce.

4. Surveillance des patients à distance et soins virtuels

L’Internet des objets (IoT) désigne le réseau global d’appareils interconnectés, ainsi que la technologie qui permet la communication entre appareils et entre Clouds. Son application dans le secteur médical, souvent appelée Internet des objets médicaux, comprend des technologies médicales de pointe comme des capteurs portables, des appareils compatibles 5G et la surveillance à distance des patients. Moxa propose certains de ces dispositifs à la vente. Découvrez-les ici.

Parmi les nouveautés produites par l’Internet des objets, citons une pilule intelligente qui transmet aux médecins et aux soignants des informations depuis l’intérieur du corps des patients (appelée Internet des corps). Selon Gartner, les pilules intelligentes sont des capteurs pouvant être avalés, et capables d’enregistrer diverses mesures physiologiques. Elles peuvent également être utilisées pour mesurer les effets des médicaments et vérifier que le patient les a pris correctement. La première pilule intelligente approuvée par la FDA a été mise sur le marché en 2017.

Les autres caractéristiques de la prise en charge virtuelle incluent la sécurité, les services de localisation, la téléconférence, la gestion des rendez-vous, la messagerie sécurisée, les évaluations des prestataires de soins de santé, l’historique des visites et la connectivité portable. En outre, les établissements de soins primaires et les cliniques peuvent désormais servir d’hôpitaux à distance, par exemple, pour réaliser des examens échographiques standard sur les femmes enceintes et partager des données à distance pour une coopération virtuelle.

5. Thérapies numériques

Les thérapies numériques, mentionnées plus tôt dans cet article, sont des solutions pour les patients atteints de maladies chroniques qui ont besoin de soins continus. Ces soins peuvent inclure la surveillance des symptômes, la modification du traitement médicamenteux et les modifications du comportement. Ces thérapies numériques peuvent être prescrites à un patient par son médecin et sont accessibles via un ordinateur ou une application sur smartphone. 

Les appareils de surveillance de chevet en série sont un autre exemple de soins à distance. Ils permettent au personnel médical de surveiller électroniquement l’état de leurs patients. Certains de ces appareils sont décrits ici.

6. Appareils portables dans le secteur de la santé

Nous les avons mentionnés dans le cadre de l’innovation en matière d’IoT: les appareils portables, ou technologies portables, sont un groupe de dispositifs électroniques qui peuvent être portés comme accessoires, implantés dans le corps de l’utilisateur, intégrés aux vêtements ou même tatoués sur la peau. Nous ne parlerons pas ici des technologies portables utilisées comme des gadgets, mais comme une innovation importante dans le secteur de la santé. Les montres intelligentes permettent par exemple de surveiller à distance l’état d’un patient en fournissant des informations sur la fréquence cardiaque, la saturation en oxygène du sang et les signes vitaux. Les appareils portables tels que les podomètres et divers capteurs peuvent également mesurer la santé physique du patient.

Cependant, les montres intelligentes ne sont pas les seules à améliorer le diagnostic médical de l’état d’un patient. C’est également le cas de la technologie des biopatchs et des prothèses auditives intelligentes. Les biopatchs peuvent fournir un meilleur aperçu des signes vitaux d’une personne. L’isolation phonique des prothèses auditives peut également être améliorée par l’intelligence artificielle.

7. Technologie Organ Care et bio-impression

L’impression 3D, dont nous avons parlé dans l’article Découvrez les applications industrielles d’impression 3D, est la technologie à la base de la bio-impression. L’impression 3D est utilisée dans le secteur de la santé pour produire des prothèses externes, des implants crâniens ou orthopédiques, et des stents respiratoires personnalisés. Elle a cependant également démontré sa valeur dans la planification chirurgicale et a été utilisée lors de procédures difficiles à cœur ouvert, et même lors de la greffe totale du visage effectuée à la clinique de Cleveland

Le Wexner Medical Center de l’université d’Etat de l’Ohio travaille sur un système qui devrait permettre d’imprimer des cellules vivantes, des os et même des organes dans le corps des patients grâce à des équipements de chirurgie robotique. Cela pourrait sauver la vie de personnes qui luttent contre le cancer. Nous parvenons ainsi à faire le lien avec la bio-impression, avec des organes imprimés en 3D. Bien que cela puisse paraître irréel, l’idée est déjà en phase d’essais cliniques. Les organes testés en milieu clinique pour la bio-impression 3D incluent des oreilles, des cornées, des os et de la peau. 

8. Immunothérapie contre le cancer 

Nous avons déjà mentionné le cancer dans cet article, mais sans parler d’immunothérapie (également appelée immuno-oncologie), une technique qui révolutionne le monde médical, principalement en permettant de guérir des maladies incurables. L’immunothérapie repose sur l’idée que le cancer peut être traité en modifiant génétiquement les cellules d’un patient, afin qu’elles coopèrent avec son système immunitaire. Elle stimule l’activité du système immunitaire pour aider à l’élimination du cancer. L’immunothérapie n’endommage pas les cellules saines, contrairement à la chimiothérapie. Elle utilise le système immunitaire du corps pour identifier et éliminer des cellules cancéreuses spécifiques, tout en ralentissant la croissance des tumeurs.

9. Réalité augmentée et virtuelle dans le secteur de la santé

Il existe plusieurs utilisations de la réalité augmentée et virtuelle (RA et RV) dans le secteur de la santé. Ces technologies permettent de connecter les environnements numériques et physiques de manière multidimensionnelle. Le développement de la réalité augmentée dépend principalement de l’intelligence artificielle. Comme nous l’avons déjà mentionné, le cancer peut être détecté par la reconnaissance d’images. La RV peut être utilisée dans la thérapie physique dans des domaines comme celui du traumatisme mental, où elle permet de guérir les phobies. Les médecins utilisant des lunettes de RA peuvent superposer les données de tomodensitogrammes et scans 3D pour regarder à l’intérieur du corps des patients. Microsoft est l’un des concepteurs de lunettes qui fournissent une expérience de réalité mixte, avec HoloLens.

Au fur et à mesure que la technologie progresse et combine réalité augmentée et réalité virtuelle, son utilisation permet d’aller au-delà de simples examens virtuels pour atteindre une variété de traitements médicaux réalisés à distance, tels que des opérations chirurgicales complètes avec l’aide de la robotique. 

Au Japon, par exemple, des robots soignants prennent soin des personnes âgées. Sont-ils populaires? Découvrez-le dans le document préparé par le Telegraph qui décrit, par exemple, le «Hoko Assist» de Honda, un appareil qui remplace les cannes ou fauteuils roulants pour personnes handicapées en soutenant certaines parties du corps.

10. Durabilité et décarbonation

Alors que le monde s’efforce d’assurer un avenir plus durable, le secteur de la santé tente également de contribuer à préserver l’environnement, par exemple en fournissant des écolabels. Au niveau mondial, l’écolabel est une technique volontaire de certification et d’étiquetage des performances environnementales. Dans une certaine catégorie, un écolabel met en évidence des biens ou des services qui s’avèrent plus respectueux de l’environnement.

Par conséquent, les entreprises investissent dans des systèmes d’impression d’étiquettes écologiques pour les laboratoires, les hôpitaux, les cliniques et les soins de santé. Ces imprimantes sont également utiles pour les professionnels de la santé, qui peuvent imprimer des étiquettes sensibles, capables d’indiquer les informations relatives aux comptes/patients, les médicaments, les alertes médicales, les cartes pour porte-cartes, etc.

L’autre méthode sur laquelle l’industrie de la santé se concentre est la décarbonation. Avec les objectifs de décarbonation de plus en plus ambitieux de l’Union européenne, il est nécessaire de prendre des mesures dans tous les secteurs pour suivre et réduire l’empreinte carbone. L’un de ces secteurs est celui de la santé, qui contribue à 5% des émissions totales

En conclusion, pour créer un meilleur environnement médical, il est essentiel de mesurer l’impact social, mais aussi de mettre en œuvre des solutions respectueuses de l’environnement, comme des hôpitaux écologiques, de mettre en place de nouveaux modèles de soins, d’améliorer le régime alimentaire des patients et de choisir des équipements médicaux plus écologiques. Découvrez notre Top 10 des technologies innovantes dans le secteur de l’énergie durable.

Total
0
Shares
Publication précédente

Découvrez les applications industrielles d’impression 3D

Publication suivante

« Buildings as a Grid » : Nouvelles solutions d’énergie d’Eaton

Publications similaire